Politique

Côte d’Ivoire : le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly choisit ses hommes

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre ivoirien.

Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre ivoirien. © Jacques Torregano/CEO FORUM/J.A.

Plus d’un mois après sa nomination à la tête du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly constitue peu à peu son équipe.

Philippe Serey Eiffel, l’un de ses proches depuis l’époque où tous deux travaillaient au Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), devient son directeur de cabinet. Il sera secondé par Moctar Touré, qui fut le directeur de cabinet de Gon Coulibaly à la présidence. Adama Traoré, ex-directeur de l’administration du patrimoine de la présidence, occupera, à la primature, la fonction de directeur administratif et financier. Marcelin Bragori, chef de cabinet sous Daniel Kablan Duncan, conserve son poste.

Alphonse Soro, ex-député de Karakoro, devient conseiller chargé du travail et du dialogue social. Activiste de la Fédération estudiantine (Fesci) à l’époque où Guillaume Soro en était le secrétaire général, il a suivi, en 2015, un cycle de formation continue à l’ENA, à Paris. Pour sa communication, Gon Coulibaly a débauché de la BAD Bakary Sanogo, qui occupait des fonctions similaires auprès du président Adesina. Certains conseillers de la présidence dont le chef de l’État a mis fin aux fonctions seront reversés à la primature.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte