Économie
Place du 20 mai, de nuit dans la ville de Yaoundé, au Cameroun.

Cet article est issu du dossier

Cameroun : une économie à toute épreuve ?

Voir tout le sommaire
Économie

Cameroun : Métché et Ekom Nkam, deux chutes d’eau chargées d’histoire et d’imaginaire

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 22 février 2017 à 14:36

Chutes d’Ekom Nkam, département du Moungo, Cameroun. © jbdodane/Flickr

Elles ne font pas encore partie de la dizaine de sites naturels régulièrement fréquentés par les touristes. Pourtant, les chutes de la Métché (près de Dschang, dans l’Ouest) et celles d’Ekom Nkam (département du Moungo) disposent d’innombrables atouts.

À la fin des années 1950, c’est dans les eaux arc-en-ciel de la Métché que, du haut de la falaise, les colons jetaient les nationalistes qu’ils avaient capturés. La pratique prit fin lorsque l’un d’eux entraîna sciemment dans sa chute son bourreau.

La cascade du film Tarzan

L’histoire est plus réjouissante à Ekom Nkam, situé sur le fleuve qui marque la frontière entre les régions du Littoral et de l’Ouest. D’une hauteur de 80 m, la cascade se déploie au cœur d’une végétation dense et luxuriante. C’est dans ce décor préservé qu’avaient été tournées certaines scènes du film Greystoke, la légende de Tarzan, sorti sur les écrans en 1984. Un projet de parc à thème est d’ailleurs à l’étude.