Politique

Gambie : déchu, Yahya Jammeh récupère ses Rolls-Royce

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Yahya Jammeh saluant ses derniers supporteurs avant de prendre l'avion pour Malabo en Guinée, le 21 janvier 2017.

Yahya Jammeh saluant ses derniers supporteurs avant de prendre l'avion pour Malabo en Guinée, le 21 janvier 2017. © Jerome Delay/AP/SIPA

L’ex-président gambien a tenu à rapatrier en Guinée ses voitures restées à Banjul, mais toutes ne sont pas arrivées à bon port…

Dans la nuit du 21 au 22 janvier, quelques heures après le départ de Yahya Jammeh pour la Guinée équatoriale, un avion-cargo de l’armée de l’air tchadienne se posait à 00h26 à Banjul pour embarquer deux Rolls-Royce et une Mercedes-Benz appartenant à l’ex-autocrate gambien.

Destination de cette luxueuse cargaison : Malabo, où Jammeh vit désormais en exil.

Cet avion était censé transporter dix autres de ses voitures – dont des Range Rover et d’autres Mercedes –, mais il n’est jamais revenu à Banjul. Selon des sources diplomatiques, les nouvelles autorités gambiennes se seraient opposées à l’exfiltration des véhicules restants, désormais garés à la présidence.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte