Politique

Youssef Chahed recadre les diplomates tunisiens

Le chef du gouvernement tunisien demande plus de rigueur et lance une procédure pour les futures rencontres avec les diplomates étrangers.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 31 janvier 2017 à 13:55

Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, au Parlement de Tunis, le 26 août 2016. © Riadh Dridi/AP/SIPA

La multiplication des échanges entre grands commis de l’État et diplomates étrangers, en dehors de tout cadre officiel, irrite Youssef Chahed. Mi-janvier, via une note interne destinée aux ministres, aux secrétaires d’État et aux hauts fonctionnaires, le chef du gouvernement tunisien met le holà à ces rencontres informelles.

Désormais, le ministère des Affaires étrangères devra être avisé de tout rendez-vous avec des membres des ambassades étrangères, et y envoyer un représentant. Les diplomates tunisiens devront de surcroît motiver chacun de leurs déplacements. Ce tour de vis intervient alors que, depuis 2011, cette pratique se généralisait.