Politique

Gabon : quel prétendant au poste d’ambassadeur en France ?

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 19 janvier 2017 à 16:44

Germain Ngoyo Moussavou, ambassadeur du Gabon en France, à Paris, le 8 avril 2016. © Bruno Levy/JA

Germain Ngoyo Moussavou, l’actuel ambassadeur du Gabon en France, partira bientôt à la retraite. Qui pourrait prendre sa place ?

Le chef de la mission diplomatique la plus convoitée – et la plus sensible – du marigot aura 60 ans en mai. Et, conformément à la loi gabonaise, devra prendre sa retraite. L’habileté de cet ancien journaliste passé par le cabinet d’Omar Bongo Ondimba et le gouvernement était pourtant très appréciée au Quai d’Orsay, où l’on estime qu’il a donné sa pleine mesure lors de la gestion de la crise postélectorale.

Pour le remplacer, on cite le nom de Nelson Noël Messone, ex-collaborateur d’Abdou Diouf à l’OIF et actuel directeur du protocole d’État. Ou celui de Dieudonné Nzengué, ancien ministre délégué aux Affaires étrangères. Également sur les rangs, Michael Moussa, l’actuel ambassadeur aux États-Unis, et… Maixent Accrombessi, en convalescence à Londres. Cette dernière hypothèse est improbable, l’ex-tout-puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba étant sous le coup d’une enquête judiciaire en France et n’étant guère apprécié ni des dirigeants politiques ni des milieux d´affaires.

Quoi qu’il en soit, un grand chambardement est attendu, les chefs des missions diplomatiques en Italie, en Allemagne, au Nigeria et au Saint-Siège atteignant l’âge de la retraite.