Dossier

Cet article est issu du dossier «Football : festival de CAN !»

Voir tout le sommaire
Sport

CAN 2017 : Baldé Keita, le jeune talent de l’équipe sénégalaise

Keita Baldé lors du match contre les Sparta Praha, à Prague en République Tchèque, le 10 mars 2016. © SULOVA KATERINA/AP/SIPA

Baldé Keita fait parti des 368 joueurs de la CAN 2017 et des six footballers de la nouvelle génération qui ont retenu notre attention.

Comme son coéquipier napolitain, Kalidou Koulibaly, qui aurait pu jouer pour la France, Baldé Keita aurait pu porter le maillot rojo de l’Espagne, où il est né. Formé au FC Barcelone, au sein de la fameuse Masia, c’est pourtant en Italie qu’il signe son premier contrat professionnel, en février 2014, avec la Lazio Rome, six mois seulement après son arrivée dans la Ville éternelle.

Depuis, le gaucher n’a cessé de progresser à la pointe de l’attaque laziale. Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, l’a appelé pour la première fois en mars 2016 – quelques jours seulement après son 21e anniversaire – à l’occasion d’un match face au Niger (2-0). Et, en septembre, il a inscrit son premier but avec les Lions de la Teranga contre la Namibie (2-1). Depuis, l’avenir du Sénégal semble être entre ses pieds.

 

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte