Culture

Unesco : la Ghriba sur la liste

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Pèlerins juifs dans la synagogue de la Ghriba, en Tunisie (image d'illustration).

Pèlerins juifs dans la synagogue de la Ghriba, en Tunisie (image d'illustration). © Aimen Zine/AP/SIPA

Fin 2015, l’ONU l’avait chargé de rendre compte du dialogue national tunisien.

Nommé ambassadeur de Tunisie auprès de l’Unesco en novembre 2016, le juriste Ghazi Ghraïri entend y soutenir le dossier de la Ghriba. Objectif : obtenir que cette synagogue de Djerba, fondée après l’incendie du temple de Salomon par Nabuchodonosor, figure sur la liste du patrimoine mondial.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte