Livres

Irak : Saddam, Bush et les « traîtres »

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 05 janvier 2017 à 15h17
Saddam Hussein durant son procès à Bagdad en 2006.

Saddam Hussein durant son procès à Bagdad en 2006. © ERIK DE CASTRO/AP/SIPA

Analyste à la CIA jusqu’en 2014 et spécialiste de l’Irak, l’Américain John Nixon est l’homme qui a été chargé de débriefer Saddam Hussein au lendemain de son arrestation, le 13 décembre 2003.

Treize ans plus tard, il publie ses Mémoires (Debriefing the President : The Interrogation of Saddam Hussein, Blue Rider Press), et ils sont surprenants. Nixon doit d’abord vérifier s’il s’agit bien du vrai Saddam et non d’un sosie. Il l’identifie grâce à un tatouage tribal sur la main droite et à la cicatrice d’une blessure par balle datant de 1959.

Puis il l’interroge, pendant vingt-sept heures. Et découvre que, au moment où George W. Bush déclenche l’invasion de l’Irak, en mars 2003, Saddam Hussein a depuis quelques mois totalement délégué la conduite des affaires à Taha Yassin Ramadan, son vice-président, pour se consacrer à l’écriture du second tome de son roman, Zabiba et le Roi. À Nixon, le dictateur se présente d’ailleurs comme « président et écrivain » et se plaint qu’on lui ait confisqué son manuscrit et ses stylos.

Un grand naïf aussi, incapable de saisir pourquoi les Américains ne l’ont pas traité en allié naturel dans leur combat commun contre l’islamisme radical, au point d’inventer la fable des armes de destruction massive.

« Vous avez trouvé un traître pour vous mener jusqu’à moi, mais pas un seul traître pour vous révéler l’emplacement de ces armes ! » s’exclame-t-il, avant d’ajouter : « Vous allez échouer. Vous ne connaissez ni notre langue, ni notre histoire, et vous ne comprenez rien à l’esprit arabe. Vous allez découvrir à quel point il est difficile de gouverner l’Irak ! » Les Américains n’allaient pas tarder à comprendre le sens de cet avertissement…

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer