Politique

Gabon : les débuts prometteurs de Martin Boguikouma, nouveau directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Ali Bongo Ondimba, le 20 novembre 2009 à Paris.

Ali Bongo Ondimba, le 20 novembre 2009 à Paris. © Michel Euler/AP/SIPA

Nommé en octobre, Martin Boguikouma, le nouveau directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba, prend discrètement ses marques.

À l’occasion de la visite d’État du président gabonais en Chine, les débuts de cet homme à poigne, qui fut gouverneur de la province pétrolière et frondeuse de l’Ogooué-Maritime, ont fait l’objet d’une attention particulière.

Face aux patrons chinois, ce quadra téké s’est montré efficace et pragmatique, alors qu’on le croyait davantage au fait des dossiers sécuritaires. Celui qui fut l’adjoint de l’incontournable Maixent Accrombessi – toujours en convalescence  – à l’étranger dit travailler en bonne intelligence avec son prédécesseur.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte