Elections
De g. à dr. : Daniel Kablan Duncan, Mabri Toikeusse, Patrick Achi, Hamed Bakayoko, Pascal Affi N’Guessan, Amadou Gon Coulibaly, Jeannot Ahoussou-Kouadio, Maurice Kakou Guikahué. Assis, de g. à dr. : Guillaume Soro et Adama Bictogo. © ILLUSTRATION LAURENT BLACHIER POUR JA (PHOTOS VINCENT FOURNIER/JA ; ISSOUF SANOGO/AFP ; OLIVIER/JA ; BRUNO LEVY/JA)

Cet article est issu du dossier

Législatives ivoiriennes : en ordre de bataille

Voir tout le sommaire
Politique

Côte d’Ivoire : maman Bulldozer va-t-elle écraser Sahi à Toulepleu  ?

Dans ce domaine du FPI situé à la frontière du Liberia et particulièrement touché lors de la crise ivoirienne, Anne-Désirée Ouloto, la ministre de la Salubrité urbaine et de l’assainissement, candidate du RHDP, sera opposée à Alphonse Voho Sahi, représentant du courant du FPI dirigé par Pascal Affi N’Guessan.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 19:33

Alphonse Voho Sahi représente le FPI. © Émilie RÉGNIER pour JA

C’est un vrai test pour le pouvoir, mais aussi pour l’opposition, qui y joue sa légitimité aux yeux de l’électorat proche de Gbagbo. En 2011, Ouloto avait été élue avec 53,61 % des voix, notamment grâce au soutien d’exilés du FPI dont elle avait par la suite négocié le retour.

C’est le cas de Marcel Gossio, l’ancien directeur général du port d’Abidjan. Porte-parole d’Alassane Ouattara lors de la présidentielle de 2010, elle avait déjà occupé le poste de ministre de la Salubrité urbaine (on la surnommait alors « Maman Bulldozer ») puis géré le portefeuille de la Cohésion sociale.

Face à elle, Alphonse Voho Sahi pourra faire valoir son militantisme au FPI auprès de Laurent Gbagbo depuis les années 1990. Il fut son conseiller spécial chargé de l’éducation et des affaires culturelles pendant dix ans et son représentant auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Rentré d’exil en février 2014, il a depuis retrouvé son poste de professeur de philosophie à l’université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody et intégré le cabinet de Pascal Affi N’Guessan.