Dossier

Cet article est issu du dossier «Législatives ivoiriennes : en ordre de bataille»

Voir tout le sommaire
Elections

Législatives en Côte d’Ivoire : duel à Cocody entre la frondeuse et la parachutée

Réservé aux abonnés | | Par
Affoussiata Bamba-Lamine a été investie par la coalition au pouvoir.

Affoussiata Bamba-Lamine a été investie par la coalition au pouvoir. © SIA KAMBOU/AFP

C’est un duel hautement symbolique tant ces élections sont à nouveau trustées par les hommes.

Un affrontement très médiatique aussi, en raison du profil des deux candidates en tête d’affiche pour Cocody (deux sièges sont en jeu). D’une part, Affoussiata Bamba-Lamine, ministre RDR de la Communication et porte-parole adjointe du gouvernement, investie dans les formes par la coalition au pouvoir. D’autre part, la frondeuse Yasmina Ouégnin, membre du PDCI d’Henri Konan Bédié et candidate indépendante après avoir été recalée par le RHDP.

Entre les deux femmes, l’affrontement s’annonce rude. Si la fille de Georges Ouégnin, députée sortante de Cocody, peut s’appuyer sur une forte stratégie de communication, notamment sur les réseaux sociaux, et faire valoir son ancrage politique face au parachutage d’Affoussiata Bamba-Lamine, jusqu’à présent élue à Abobo, cette dernière bénéficiera en revanche de la force de frappe du RHDP et d’une plus longue expérience politique. À moins que l’électorat des villages et des quartiers populaires de Cocody n’arbitre en faveur d’une autre liste et éclipse ce duel médiatique.

Ananias Léki Dago pour J.A.

Yasmina Ouégnin du parti du PDCI © Ananias Léki Dago pour J.A.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte