Politique

France : Arnaud Montebourg, un Berbère en Algérie

Candidat déclaré à la primaire socialiste de janvier 2017, Arnaud Montebourg, l’ancien ministre français du Redressement productif, se rendra en Algérie du 10 au 12 décembre.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 8 décembre 2016 à 18:31

Arnaud Montebourg faisant un selfie après une visite à l’usine Renault d’Oran, fin 2013. © FAROUK BATICHE/AFP

Une visite qui revêtira aussi un caractère personnel puisque la première étape se déroulera à Oran, berceau de sa famille maternelle. Sa mère, l’universitaire Leïla Ould Cadi, y est née, et son grand-père, Khermiche Ould Cadi, issu d’une famille de bachagas connue en Oranie, servit dans l’armée française en 1940 en tant que sous-officier.

Le hasard veut que le père d’Arnaud Montebourg, Michel, ait été sergent à Colomb-Béchar pendant la guerre d’Algérie, alors que plusieurs de ses oncles maternels avaient rejoint les maquisards de l’ALN. Le candidat se rendra ensuite à Alger, où des rencontres avec des patrons, des syndicalistes et la communauté française de la capitale sont prévues.

Côté agenda politique, rien n’est encore définitivement fixé : « Des démarches ont été faites auprès de la présidence, du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et de quelques membres du gouvernement », se contente-t-on de dire dans l’entourage de Montebourg. Une visite début janvier à Dakar est par ailleurs à l’étude.