Dossier

Cet article est issu du dossier «Colonisation : qu'en dit l'école ?»

Voir tout le sommaire
Société

En Italie, l’histoire de la colonisation de l’Éthiopie et de la Libye est tombée aux oubliettes

Carte des possessions italiennes en Afrique (1896).

Carte des possessions italiennes en Afrique (1896). © Bibliothèque nationale de France

Depuis l’après-guerre, le passé colonial de l’Italie est relégué aux oubliettes.

Les rares allusions des manuels scolaires à cette page d’histoire se réfèrent principalement à l’Éthiopie et plus sporadiquement à la Libye, mais sans que la question coloniale, sa genèse, son développement et son contenu en matière de choix politique, économique et civilisationnel soit jamais abordée. De fait, la plupart des Italiens ignorent le passé colonial de leur pays.

Une histoire passée sous silence

Durant la période de fascisme, les enseignants ont largement propagé des idées toutes faites sur cette époque, faisant un « subtil » parallèle entre la colonisation en marche et l’ascension glorieuse de la Rome antique ou mettant en avant des arguments tels que les débouchés créés pour les paysans, une mission civilisatrice étayée par des récits de missionnaires et d’explorateurs.

Dans l’après-guerre, faute d’une refonte des manuels scolaires, les mêmes clichés ont été véhiculés. À partir des années 1960 et jusqu’à aujourd’hui, au motif que le XIXe siècle italien est une période dense, le thème disparaît des programmes et n’est plus évoqué que de façon marginale, notamment par l’image, pour illustrer la période libérale puis fasciste.

L’histoire coloniale italienne fait pourtant l’objet de nombreuses études, mais elles demeurent circonscrites à un cercle fermé d’historiens et de sociologues. L’absence de ce sujet dans l’enseignement semble relever d’une volonté d’effacer un passé collectif embarrassant, tout simplement.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte