Télécoms

Télécoms : l’indien Airtel bientôt banquier

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 05 décembre 2016 à 14h38
Airtel Networks Limited est le numéro 3 du marché nigérian avec 33,68 millions d'abonnés (22,8 %).

Airtel Networks Limited est le numéro 3 du marché nigérian avec 33,68 millions d'abonnés (22,8 %). © Sunday Alamba/AP/SIPA

La branche africaine du groupe indien Bharti Airtel veut poursuivre son incursion dans le domaine des services financiers.

Sa plateforme Airtel Money compte déjà environ 20 millions d’utilisateurs, soit 20 % de la base de clients de l’opérateur. Comme l’a fait sa maison mère en avril, Airtel, dirigé par le binôme constitué par Christian de Faria, président exécutif, et Raghunath Mandava, directeur opérationnel, souhaite acquérir des licences bancaires « partout où ce sera possible », tout en indiquant rester focalisé sur les marchés où il est déjà présent (quinze pays).

Ces derniers mois, c’est la branche africaine du français Orange, dirigée par Bruno Mettling, qui a obtenu des licences d’émetteur de monnaie électronique au Sénégal, au Mali, en Côte d’Ivoire et en Guinée.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte