BTP & Infrastructures

Investissement : après le ciment et l’énergie, Limak vise l’hôtellerie

Nihat Ozdemir, PDG du groupe Limak (g) et Edoh Jean-Claude Ayanou (d), PDG d'Afrikbat SA

Nihat Ozdemir, PDG du groupe Limak (g) et Edoh Jean-Claude Ayanou (d), PDG d'Afrikbat SA © DR

Troisième plus grand groupe privé turc, le conglomérat Limak, présidé par Nihat Özdemir, envisage de se lancer dans le secteur africain de l’hôtellerie, notamment au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

Présents au forum Afrique les 2 et 3 novembre à Istanbul, les dirigeants du groupe ont évoqué ces projets avec les responsables des deux pays. La condition : trouver les meilleurs emplacements disponibles. C’est avec sa propre chaîne, Limak Hotels, déjà active en Turquie, que le groupe compterait investir. En Afrique de l’Ouest, Limak participe déjà à des projets comme l’aéroport international Blaise-Diagne de Dakar.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte