Société

Euromed : dix ministres d’Europe et du Maghreb au chevet des migrants

Les ministres des Affaires étrangères des dix pays méditerranéens (ou assimilés) membres du Dialogue 5+5 – France, Espagne, Portugal, Italie, Malte, Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie – se rencontreront le 28 octobre à Marseille pour une réunion de réflexion en partie consacrée à la crise migratoire, sous la présidence du Français Jean-Marc Ayrault.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 21 octobre 2016 à 07:57

Taïeb Baccouche est un poids lourd de la scène politique tunisienne. © Ons Abid pour Jeune Afrique

Le Quai d’Orsay étant doté d’un budget restreint, chaque délégation devra se débrouiller avec un unique véhicule officiel, se contenter d’un agent du SDLP (service de la protection) et prendre en charge son propre hébergement. Le tout pour une seule journée.

Participera également à ce Dialogue le nouveau secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), l’ancien ministre (et ex-syndicaliste) tunisien Taïeb Baccouche, dont ce sera là la première sortie dans un cadre multilatéral. En poste au siège de l’UMA à Rabat depuis mai, Baccouche sera accompagné de son conseiller spécial et représentant à Bruxelles, l’euro-lobbyiste Ghazi Mabrouk, tunisien lui aussi.