Elections

Réseaux, internet… : la censure dans tous ces États !

Un internaute à Abidjan. © Mathieu Olivier pour J.A.

Lors de la dernière présidentielle, les autorités gabonaises ont coupé internet et les réseaux sociaux dans le pays, au motif qu'elles voulaient éviter les troubles. Une décision impopulaire que bon nombre d'États africains avaient prise auparavant avec un succès très relatif.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte