Dossier

Cet article est issu du dossier «Photographie : « Afrotopia » prend ses quartiers à Bamako»

Voir tout le sommaire
Arts

Photographie : hommages au Malien Malick Sidibé

Malick Sidibé, en juillet 2006. © André Durand/AFP

La mémoire du photographe malien Malick Sidibé, décédé le 14 avril à 80 ans, sera bientôt honorée par plusieurs expositions d’importance.

Déjà célébrée à Arles avec « Swinging Bamako » en juillet et en août, son œuvre va être exposée pour la première fois à Londres, à la Somerset House, du 6 octobre au 15 janvier – le vernissage coïncidant avec l’ouverture de la foire d’art africain contemporain 1:54.

Quarante-cinq tirages originaux des années 1960 et 1970 seront présentés autour de trois thèmes : « Au fleuve Niger », « Tiep à Bamako » et « Le studio ». Le galeriste André Magnin prépare, de son côté, une grande rétrospective à Paris, assortie d’une importante monographie, pour la fin de 2017 ou le début de 2018.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte