Économie

Algérie : les réserves de change fondent à toute vitesse

Les prévisions de la Banque mondiale selon lesquelles les réserves de change de l’Algérie passeront sous la barre des 60 milliards de dollars en 2018 agacent au plus au haut point les autorités.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 7 septembre 2016 à 10:24

La Banque Mondiale prévoit une baisse considérable des provisions de change en Algérie. © Anis Belghoul/AP/SIPA

À la primature, on se veut plutôt rassurant. « Elles ne baisseront pas au-dessous de 100 milliards en 2019 », avance une source gouvernementale.

Un optimisme loin d’être partagé par les experts financiers. « Les projections de la BM sont crédibles : le déficit de la balance commerciale devrait fluctuer entre 27 et 28 milliards de dollars par an au cours des trois prochaines années, explique un haut cadre de la finance. Cette cagnotte fond de 20 milliards par an. Faites le calcul ».