Elections

Côte d’Ivoire : le RHDP en rangs serrés pour les législatives

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 23 octobre 2019 à 19h21
Le président ivoirien Alassane Ouattara (droite) et Hamed Bakayoko, à Abidjan, le 9 mai 2014.

Le président ivoirien Alassane Ouattara (droite) et Hamed Bakayoko, à Abidjan, le 9 mai 2014. © Bruno Lévy / JA

Le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition des partis au pouvoir, prépare activement les législatives de la fin novembre.

Amadou Soumahoro, président de son directoire et secrétaire général par intérim du RDR d’Alassane Ouattara, prévoit avec le PDCI, son allié, d’aller en rangs serrés contrer l’opposition, qui reprend des couleurs.

Dans les circonscriptions du Nord et du Centre, fiefs du PDCI et du RDR, les candidats de la majorité se présenteront sous la bannière RHDP, y compris dans l’hypothèse où ce mouvement, qui a vocation à se transformer en parti politique, n’aurait pas fait sa mue avant le scrutin. Parmi eux, des figures de proue, comme Hamed Bakayoko, le ministre de l’Intérieur, à Séguéla (Nord-Ouest), Jeannot Ahoussou Kouadio à Didiévi (Centre) ou Amadou Gon Coulibaly à Korhogo (Nord). Dans les autres circonscriptions, on pourrait assister à des triangulaires PDCI-RDR-FPI.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte