Politique

Togo : pas de vacances pour les ministres

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 21 août 2016 à 11:05

Le président togolais Faure Gnassingbé à l’investiture de son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, le 29 mai 2015 à Abuja. © Sunday Alamba/AP/SIPA

Pas de répit en ce mois d’août au Togo, où ministres et hauts fonctionnaires sont priés de redoubler d’ardeur au travail.

Motif : le pays accueille du 10 au 15 octobre un sommet extraordinaire de l’UA consacré à la sécurité maritime et au développement. Tout est mis en œuvre pour la réussite de cet événement dans lequel le Togo voit une occasion d’améliorer son image.

Faire venir un maximum de chefs d’État

Ainsi, le chef de l’État, Faure Gnassingbé, multipliera les déplacements tout le mois d’août et même en septembre pour convaincre ses pairs de faire le voyage à Lomé. D’autres ministres, notamment celui des Affaires étrangères, Robert Dussey, sont mis à contribution. Objectif fixé par Faure Gnassingbé : faire venir un maximum de chefs d’État et faire adopter une charte africaine sur la sécurité maritime.