Politique

Sénégal : Ousmane Tanor Dieng adoubé par Macky Sall

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 17 août 2016 à 10:42

Le président sénégalais Macky Sall, devant le Palais de l’Elysée, à Paris, le 6 juillet 2012. (illustration) © Remy de la Mauviniere/AP/ SIPA

Ousmane Tanor Dieng (69 ans), secrétaire général du PS sénégalais et vice-président de l’Internationale socialiste, sera très probablement désigné président du Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) à l’issue de l’élection des hauts conseillers territoriaux le 4 septembre.

Selon l’entourage de Macky Sall, il a reçu des « garanties fermes » du chef de l’État, fondées sur des « certitudes mathématiques ».

OTD est le dernier des alliés de Macky Sall à attendre « un retour sur investissement électoral », après Moustapha Niasse, actuel président de l’Assemblée nationale. Les deux septuagénaires ne nourrissent plus d’ambitions présidentielles de nature à inquiéter le chef de l’État sortant en 2019 et, en 2024, ils seront frappés par la limite d’âge, fixée à 75 ans. Chambre consultative créée par Macky Sall, le HCCT comprend 150 membres, dont 80 élus au suffrage indirect et 70 nommés par le chef de l’État. Dans l’ordre protocolaire, elle est la quatrième institution du pays, après le président, le gouvernement et l’Assemblée nationale.