Industrie

Ciment : Aliko Dangote aux petits soins pour Faure Gnassingbé

 Aliko Dangote (à g.) salue Faure Gnassingbé.

 Aliko Dangote (à g.) salue Faure Gnassingbé. © Afreepress

En visite le 2 août au Nigeria, Faure Gnassingbé a passé une journée entière avec le grand patron local, Aliko Dangote.

Après une rencontre privée d’une heure, le tycoon haoussa a accompagné le chef d’État togolais, Faure Gnassingbé, dans l’une de ses cimenteries, près de Lagos.

Aliko Dangote a effectué de nombreuses visites à Lomé, où il a été reçu chaque fois par le président, qui ne tarit pas d’éloges sur le milliardaire, membre depuis 2011 du Togo Presidential Investment Advisory Council (TPIAC).

Opportunités

Une proximité qui ouvre des opportunités au patron du groupe Dangote, son ciment importé du Nigeria étant vendu depuis quelques semaines sur le marché togolais. Pendant la visite, le Nigérian a confié à ses interlocuteurs togolais sa volonté de bâtir « prochainement » une cimenterie dans l’une des régions riches en clinker de leur pays – sans préciser de calendrier.

Aliko Dangote avait aussi annoncé en décembre 2013 son souhait d’investir dans une centrale de 200 mégawatts au Togo, mais sa construction n’a toujours pas commencé.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte