Mines

Bauxite : en Guinée, le temps des grandes manœuvres

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 26 juillet 2016 à 08h55
Fadi Wazni (photo), patron d’United Mining Supply.

Fadi Wazni (photo), patron d’United Mining Supply. © DR/Sabine Pank

Le géant de l’aluminium China Hongqiao Group, qui veut alimenter ses alumineries en bauxite, a réussi à étendre ses concessions minières en Guinée par l’entremise de son associé libano-guinéen Fadi Wazni (photo), patron d’United Mining Supply, avec qui il partage l’actionnariat de la Société minière de Boké (SMB).

Alors qu’il lorgnait initialement le permis du français Alliance minière responsable, situé au sud de la SMB, il s’est finalement rabattu sur le gisement de Batafon, au nord, pour lequel les permis d’Atlantic Mining ont été annulés par l’État pour cause de non-conformité avec le code minier.

L’acquisition de cette mine, qui totaliserait 700 millions de tonnes de bauxite, devrait permettre au groupe chinois de réaliser son ambition : extraire 30 millions de tonnes par an.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte