Justice

Burundi : gare aux jeunes rebelles qui oseraient griffonner le portrait de Nkurunziza

Réservé aux abonnés | | Par
Au Burundi, des lycées ont été inculpé pour outrage à l'État.

Au Burundi, des lycées ont été inculpé pour outrage à l'État. © Damien Glez pour JA

On ne plaisante pas avec l’image du président Pierre Nkurunziza. Des centaines de lycéens l’ont appris à leurs dépens, et certains plus que d’autres…

Les jeunes rebelles qui ont osé griffonner le portrait du chef de l’État dans leurs manuels scolaires l’ont appris à leurs dépens. Des centaines de collégiens ont ainsi été exclus de leur établissement pour avoir refusé de dénoncer les auteurs des livres qui passent de main en main. À Muramvya, la sanction a été bien plus sévère : cinq lycéens, en détention provisoire, attendent leur procès.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte