Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Politique

Paul Kammogne Fokam, l’entrepreneur populaire

Paul Kammogne Fokam.

Paul Kammogne Fokam. © Bruno LEVY / Jeune Afrique

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, parmi lesquels celui de Paul Kammogne Fokam.

Mi-mai, lors du forum « Investir au Cameroun », à Yaoundé, le pays a pu témoigner sa reconnaissance à cet entrepreneur multicarte de 68 ans, qui faisait partie des invités. Une consécration pour le patron d’Afriland First Group, qui rayonne dans la banque, la microfinance, l’assurance, la communication et l’immobilier. Beaucoup d’observateurs estiment que Paul Kammogne Fokam jouera un rôle dans l’avenir politique du Cameroun, au point de le classer – exagérément ? – parmi les successeurs potentiels de Paul Biya.

L’intéressé en dit le moins possible. Docteur en sciences de gestion, il préfère se concentrer sur les problématiques économiques du continent. Le titre de sa dernière publication, en mai dernier : « L’intelligence économique. Une arme redoutable dans la bataille économique mondiale ».

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte