Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Culture

Hemley Boum, l’écrivaine qui ressuscite les maquisards de la guerre d’indépendance

Réservé aux abonnés | | Par
Image184537.jpg

Image184537.jpg © VINCENT FOURNIER/J.A.

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent et l’écrivaine Hemley Boum illustre ce mouvement.

À 43 ans, Hemley Boum a en partie réconcilié les Camerounais avec leur histoire. Publié aux éditions La Cheminante en 2015, son troisième roman, Les Maquisards, a permis de rouvrir le débat sur la guerre d’indépendance du Cameroun. Une guerre meurtrière qui a duré plus d’une décennie, a engendré de profonds traumatismes et a été savamment occultée dans les deux camps. Connue pour ses efforts en faveur de la littérature et de la lecture, l’écrivaine espère voir son livre figurer dans les manuels scolaires.

« Il est essentiel, dit-elle, que les jeunes générations se réapproprient cette histoire et que les héros de cette lutte d’indépendance, oubliés de l’Histoire et des mémoires, soient réhabilités. » En attendant, la jeune femme collectionne les récompenses : le Grand Prix littéraire d’Afrique noire en 2015 et le prix du livre engagé cette année.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte