Culture
Vue de Yaoundé, capitale du Cameroun.

Cet article est issu du dossier

Les 50 qui feront le Cameroun

Voir tout le sommaire
Politique

Guibai Gatama, le lanceur d’alertes

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 28 juin 2016 à 13:06

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, le journaliste Guibai Gatama en est l’exemple.

Sa page Facebook est devenue une source d’information de référence sur la guerre engagée par le Cameroun contre le groupe islamiste Boko Haram. Depuis deux ans, le directeur de la publication de l’hebdomadaire régional L’Œil du Sahel se mue en lanceur d’alerte dès que les fanatiques mettent un pied sur le territoire national. Mieux, Guibai Gatama a pris la tête du collectif Unis pour le Cameroun, qui sensibilise les habitants de tout le pays au devoir de solidarité envers leurs compatriotes de l’Extrême-Nord. Dernière initiative en date : tenir un registre des victimes de cette guerre, afin de lutter contre l’oubli.