Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Religion

Joseph Beti Assomo, l’ennemi de Boko Haram

Réservé aux abonnés | | Par
Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la Défense camerounais le 19 Avril 2016 à Yaoundé.

Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la Défense camerounais le 19 Avril 2016 à Yaoundé. © Andrew Harnik/AP/SIPA

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, parmi lesquels celui de Joseph Beti Assomo.

Issu de l’administration préfectorale, Joseph Beti Assomo, 56 ans, est entré au gouvernement en octobre 2015 pour prendre en main les forces de défense camerounaises, engagées depuis 2014 dans une guerre sans merci contre la secte terroriste Boko Haram. Mission : empêcher les infiltrations des insurgés depuis le Nigeria voisin et assainir la gestion du ministère de la Défense, dont l’image a pâti de plusieurs affaires de corruption.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte