Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Économie

Baba Ahmadou Danpullo, l’ami du gouvernement

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 16 mai 2019 à 12h04

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, dont celui de Baba Ahmadou Danpullo.

Ce Peul musulman originaire du Nord-Ouest serait à la tête d’une fortune de plus de 547 milliards de F CFA (plus de 830 millions d’euros). Son empire, qu’il a commencé à construire à la fin des années 1970, s’étend de la téléphonie mobile à l’agro-industrie, en passant par l’audiovisuel et l’immobilier. Propriétaire d’immeubles au Cameroun, en France, en Suisse et en Afrique du Sud, ce sexagénaire, ancien camionneur, a gravi les échelons en profitant de l’appui d’amis puissants comme les anciens ministres Youssoufa Daouda et Sadou Hayatou ou l’ancienne première dame, feu Jeanne-Irène Biya.

Découvrir le classement 2019 des 100 africains les plus influents

Actionnaire de l’opérateur mobile Nexttel, créateur de la télévision DBS (Danpullo Broadcasting System), Baba Ahmadou Danpullo détient des parts dans la société Aéroports du Cameroun et est le principal repreneur de la filière thé du pays. Partageant son temps entre Douala et Johannesburg, il n’hésite pas à aider financièrement le parti au pouvoir.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte