Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Religion

René Sadi, le silencieux dauphin

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, parmi lesquels celui de René Sadi.

À 67 ans, le patron de l’administration préfectorale symbolise à lui seul trois décennies de pouvoir de Paul Biya. Tour à tour conseiller diplomatique, secrétaire général adjoint de la présidence, secrétaire général du comité central du RDPC (le parti présidentiel) et enfin ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation…

Une longévité aux affaires qui lui vaut d’être considéré par une partie de l’establishment comme le dauphin du chef de l’État. Lui n’a jamais pris la peine de démentir : il fuit tout simplement les journalistes.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte