Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui feront le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Sport

Gaëlle Enganamouit, la lionne indomptable

Réservé aux abonnés | | Par
Image184499.jpg

Image184499.jpg © SIMON HOFMANN/GETTY/AFP

Au pays de Paul Biya, tout paraît immobile. Pourtant, de nouveaux visages émergent, comme celui de Gaëlle Enganamouit.

Repérée à l’âge de 11 ans, Gaëlle Enganamouit, 24 ans, a été sacrée meilleure footballeuse africaine de l’année 2015. Désignée parmi les cinq meilleures joueuses du championnat suédois alors qu’elle disputait sa première saison au FC Rosengard, l’ancienne du Tonnerre Kalara Club et du Lorema (deux clubs de Yaoundé), passée ensuite par la Serbie, sera l’atout principal de la sélection camerounaise en novembre-décembre, à domicile, pour le Championnat d’Afrique féminin. Lors de la Coupe du monde féminine de 2015, à laquelle les Lionnes indomptables participaient pour la première fois, l’attaquante avait inscrit un triplé contre l’Équateur.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 qui feront le Cameroun»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte