Politique

Minusma : Mahamat Saleh Annadif a la cote au Mali

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mahamat Saleh Annadif, chef de la MINUSMA.

Mahamat Saleh Annadif, chef de la MINUSMA. © Vincent FOURNIER/Jeune Afrique

Mahamat Saleh Annadif, le patron de la Minusma et représentant spécial de Ban Ki-moon au Mali depuis maintenant six mois, a la cote à Bamako – ce qui était loin d’être le cas de ses prédécesseurs, le Néerlandais Bert Koenders et le Tunisien Mongi Hamdi.

Le diplomate tchadien a réussi à établir une relation plus apaisée entre la Minusma et les autorités maliennes. « Annadif est plus pragmatique et connaît bien mieux le terrain », explique un collaborateur d’Ibrahim Boubacar Keïta. L’action du chef de la mission onusienne est aussi saluée en interne. « Cela se passe beaucoup mieux avec lui. Il ose dire les choses clairement et ne se cache pas derrière son petit doigt en cas de problème », confie un cadre de la Minusma.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte