Politique

Gabon : la parole est à la défense

À moins de quatre mois de l’élection présidentielle gabonaise, Claude Dumont-Beghi, avocate du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, depuis janvier 2014, prend la plume pour défendre son client.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 20 mai 2016 à 13:21

Ali Bongo Ondimba, président du Gabon à Paris le 10 Novembre 2015. © Francois Mori/AP/SIPA

Me Dumont-Beghi publiera, le 7 juin, Le Gabon, de l’héritage au partage (Les éditions de l’Archipel). « Ce livre est l’occasion de tordre le cou à tous les mensonges et toutes les manipulations en se fondant en droit sur les faits et les preuves formelles », explique l’avocate. Un ouvrage sous forme de mise au point qu’elle évoquera notamment sur le plateau de l’émission Le Supplément, sur Canal+, qui lui consacrera un portrait et dont elle sera l’invitée dimanche 22 mai.