Politique

Côte d’Ivoire : alors, cette nouvelle Constitution ?

Alassane Ouattara entend faire adopter sa réforme constitutionnelle le plus rapidement possible.

Alassane Ouattara entend faire adopter sa réforme constitutionnelle le plus rapidement possible. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

Quand les parlementaires ivoiriens examineront-ils le projet de réforme constitutionnelle ? Sans doute pas au cours de la session parlementaire qui s’est ouverte le 28 avril et prendra fin dans trois mois.

Le 3 mai, en séance plénière, 15 projets de loi ont été adoptés et inscrits au calendrier. Mais pas de nouvelle Constitution à l’horizon. « Nous sommes certes en retard sur l’agenda, mais il n’y a pas péril en la demeure, le texte a déjà été adopté au niveau gouvernemental », confie-t-on à la présidence. Si le projet n’est pas soumis au Parlement dans les prochains jours, les députés devront sans doute être convoqués en session extraordinaire au mois d’août. Le référendum constitutionnel est programmé pour le dernier trimestre de cette année.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte