Politique économique

Tunisie : Hakim Ben Hammouda, le retour

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
L’ancien ministre tunisien de l’Économie et des Finances.

L'ancien ministre tunisien de l'Économie et des Finances. © DR

Ministre de l’Économie et des Finances dans le gouvernement de technocrates de Mehdi Jomâa (2014-2015), Hakim Ben Hammouda fait son retour dans le débat public.

Le 14 mai, à Tunis, il lancera Ifriqiya pour le dialogue économique (IDE), une association réunissant des représentants du secteur privé, de la finance et de la société civile – un think tank qui ne dit pas son nom. IDE sera présidé par l’homme d’affaires Khelil Chaïbi (groupe Chaïbi), assisté de Ben Hammouda, de Fadhel Abdelkafi (Tunisie Valeurs) et de Neila Ben Zina.

Walid Maaouia en assurera le secrétariat général, et l’universitaire Asma Bouraoui Khouja, son ancienne conseillère au ministère des Finances, la direction exécutive. L’objectif de cette plateforme est de contribuer à la mise en place d’un nouveau modèle de développement en phase avec les aspirations du Printemps arabe.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3101_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer