Environnement

COP22 : le vocabulaire technique de l’environnement s’arabise

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
L’État marocain s’est engagé à élaborer une Charte nationale pour l’environnement.

L'État marocain s'est engagé à élaborer une Charte nationale pour l'environnement. © AFP

En marge de la COP22 (Marrakech, 7-18 novembre), l’Académie du royaume du Maroc sortira en arabe, français, anglais et allemand un dictionnaire technique plus spécialement consacré à l’environnement.

Son titre ? Arabterm. L’ouvrage sera réalisé en partenariat avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et le Bureau de coordination pour l’arabisation (BCA), organisme panarabe rattaché à l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et la science (Alecso).

L’idée est de pallier le déficit de vocabulaire technique en arabe dans le domaine des énergies renouvelables et de permettre aux pays arabophones de disposer d’outils adaptés à la communication concernant le changement climatique.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer