Politique économique

Côte d’Ivoire : qui succédera à Jean Kacou Diagou à la tête du patronat ?

Jean Kacou Diagou.

Jean Kacou Diagou. © Ananias LEKI- DAGO /J.A.

Le président de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), Jean Kacou Diagou, a confirmé son départ à la fin de son mandat, en juillet.

Deux candidats s’activent pour sa succession. D’un côté, son bras droit, Alain Kouadio, vice-président de l’organisation patronale et fondateur du groupe immobilier Kaydan. De l’autre, Jean-Marie Ackah, lui aussi vice-président de la CGECI et fondateur de la Société ivoirienne de productions animales (Sipra), qui réalise plus de 70 milliards de F CFA (106,7 millions d’euros) de chiffre d’affaires par an.

Celui-ci, qui vient d’être élu à la tête du conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie de la Côte d’Ivoire (Bicici), filiale de BNP Paribas, semble bien placé pour remporter la compétition. À la CGECI, pour éviter une guerre fratricide autour de l’élection, l’option du consensus autour d’un candidat est devenue une priorité.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte