Sécurité

Antiterrorisme : grandes manœuvres au Sénégal

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 28 avril 2016 à 08h36
Macky Sall, président du Sénégal.

Macky Sall, président du Sénégal. © Youri Lenquette/J.A.

Les autorités sénégalaises et l’ambassade de France à Dakar ont, du 18 au 21 avril, organisé dans la station balnéaire de Saly un atelier consacré à la lutte antiterroriste.

Des membres des forces spéciales du Mali et du Burkina ont été conviés à raconter comment ils ont fait face aux récentes attaques terroristes contre leurs territoires respectifs, à Bamako et à Ouagadougou.

Côté sénégalais, étaient présents les responsables des services de sécurité concernés, mais aussi ceux des unités envoyées en première ligne en cas d’attaque : le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), le Groupement mobile d’intervention (GMI) et la Brigade d’intervention polyvalente (BIP). Le dernier jour de cet atelier a été consacré à un exercice de gestion de crise au cours duquel les participants ont simulé une double attaque contre un grand hôtel de Dakar et un établissement touristique de Saly.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer