Médias

Algérie : vers un rachat d’El Khabar

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Issad Rebrab est à la tête de Cevital, premier groupe privé algérien.

Issad Rebrab est à la tête de Cevital, premier groupe privé algérien. © Jacques Torregano / The CEO Forum / JA.

Le groupe de presse privé El Khabar, qui possède le quotidien arabophone du même nom, la chaîne KBC et diverses sociétés d’impression et de diffusion, a engagé en décembre 2015 des discussions désormais bien avancées avec des hommes d’affaires algériens en vue de l’ouverture de son capital.

Issad Rebrab, le PDG de Cevital, Abdelwahab Rahim, celui du groupe Arcofina (hôtel Hilton, supermarchés Ardis) et deux autres investisseurs se sont portés acquéreurs de tout ou partie des activités de la SPA El Khabar. Selon un responsable de cette dernière, aucun accord n’a encore été conclu.

Sera-ce le cas le 2 avril à l’issue de l’assemblée générale des actionnaires ? « Si les trois quarts d’entre eux donnent leur aval à l’ouverture du capital, les discussions pourraient progresser très vite dans la mesure où le terrain a été largement déblayé depuis quatre mois. » L’ouverture du capital de ce fleuron de la presse algérienne intervient dans le contexte d’une crise qui affecte gravement les revenus publicitaires de plusieurs journaux.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3104_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer