Dossier

Cet article est issu du dossier «Comment résister à Netflix ?»

Voir tout le sommaire
Télécoms

Jason Njoku – IrokoTV

Jason Njoku, patron d'IrokoTV

Jason Njoku, patron d'IrokoTV © AFP

Novateurs sur le continent, ils sont quelques uns à vouloir surfer sur le succès du streaming. Portrait de Jason Njoku, patron de IrokoTV.

Anglo-Nigérian de 35 ans, Jason Njoku est considéré par le magazine américain Forbes comme l’un des dix jeunes millionnaires les plus prometteurs d’Afrique. En 2014, il expliquait à l’AFP : « Mon idée était simple : prendre les films de Nollywood [l’industrie audiovisuelle nigériane, qui produit entre 1 500 et 2 000 films par an] et les mettre en ligne. » Ainsi est né IrokoTV, qui surfe sur le succès de Nollywood aussi bien au niveau local qu’à l’étranger.

La plateforme a vu le jour en 2011, grâce à un financement apporté notamment par le fonds d’investissement américain Tiger Global. Alors qu’il vient de lever 19 millions de dollars (plus de 17 millions d’euros), notamment en ouvrant son capital au français Canal+, Jason Njoku espère enregistrer ses premiers bénéfices à la fin de 2016 ou au début de 2017.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte