Dossier

Cet article est issu du dossier «Comment résister à Netflix ?»

Voir tout le sommaire
Télécoms

Tonjé Bakang – Afrostream

Page d'accueil du site Afrostream © Afrostream/Capture d'écran

Novateurs sur le continent, ils sont quelques uns à vouloir surfer sur le succès du streaming. Portrait de Tonjé Bakang, co-fondateur d'Afrostream.

C’est en 2013 que Tonjé Bakang, associé à Ludovic Bostral (un ancien de M6 Web), a lancé Afrostream. Début 2015, il a conclu avec TF1 un partenariat grâce auquel la chaîne française diffuse via son portail MyTF1 une sélection de films africains, afro-américains et afro-caribéens. Ce Français (né de parents camerounais) de 35 ans, ancien directeur du théâtre Montorgueil, à Paris, tente actuellement de lever des capitaux auprès d’investisseurs américains. Son objectif : 50 000 abonnés à la fin de cette année, dont 10 000 en Afrique. Sur le continent, Afrostream est pour l’instant disponible en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte