Dossier

Cet article est issu du dossier «Littérature : Haïti, épicentre poétique»

Voir tout le sommaire
Livres

Livres : les mots libellules de Lyonel Trouillot

Réservé aux abonnés | | Par
Mis à jour le 17 mars 2016 à 12h43
L’écrivain Lyonel Trouillot.

L'écrivain Lyonel Trouillot. © Vincent Fournier pour J.A.

Lyonel Trouillot avoue, dans la présentation de son anthologie poétique « C’est avec mains qu’on fait chansons », le doute qui le tenaille quant à des écrits qu’il hésite à considérer « comme étant de la poésie ».

Eh bien non, il n’y a pas de doute à avoir : les mots ailés de l’Haïtien volent droit au cœur, touchent juste, atteignent l’essentiel sans hermétisme ni prétention. Sa chanson ? « Je veux casser la gueule au petit imbécile / Qui attache à un bout de ficelle la queue d’une libellule. / Je veux mourir dans mon enfance / Et que ne souffrent pas les humains et les libellules. » En boucle, on ne se lasse de l’écouter.

chansons

C’est avec mains qu’on fait chansons , de Lyonel trouillot, éd. Le Temps des cerises, 106 pages, 10 euros.

9782330058753

Kannjawou, de Lyonel Trouillot, éd. Actes Sud, 208 pages, 18 euros.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer