Diplomatie

France : Hélène Le Gal… Out of Africa ?

Réservé aux abonnés | | Par Jeune Afrique
Mis à jour le 16 mars 2016 à 20h12
Hélène Le Gal, conseillère Afrique du président Hollande, accueille les participantes au Premier Forum mondial des femmes francophones, dans les salons du palais de l' Élysée, le 20 mars 2013.

Hélène Le Gal, conseillère Afrique du président Hollande, accueille les participantes au Premier Forum mondial des femmes francophones, dans les salons du palais de l' Élysée, le 20 mars 2013. © © Christophe Morin / IP3 pour Le Monde

Rien d’officiel pour l’heure, mais il semble que l’avenir immédiat d’Hélène Le Gal, la conseillère Afrique de François Hollande à l’Élysée depuis près de quatre ans, se situe hors du continent.

Selon toute vraisemblance, et en dépit de la rumeur qui court depuis plusieurs mois, la diplomate ne remplacera ni Jean Felix-Paganon au Sénégal, ni Georges Serre en Côte d’Ivoire, deux ambassadeurs qui arrivent en fin de mission.

À Dakar, le président Macky Sall ne cachait pas en privé, ces derniers temps, qu’il verrait d’un très mauvais œil l’arrivée de Le Gal. C’est désormais Christophe Bigot, un spécialiste du Moyen-Orient, qui occupa le poste d’ambassadeur en Israël entre 2009 et 2013 avant de rejoindre la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), qui tient la corde au Sénégal. Un temps annoncée en Argentine, Hélène Le Gal, qui a démarré sa carrière en 1988 au Quai d’Orsay, pourrait finalement atterrir… à Tel-Aviv.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte