Économie

Côte d’Ivoire : GreenN Network lorgne la quatrième licence télécoms globale

Selon nos informations, une délégation de l’opérateur télécoms libyen a fait le déplacement à Abidjan pour de nouvelles négociations.

Réservé aux abonnés
Par
Mis à jour le 16 mars 2016 à 18:52

Les dirigeants du libyen GreenN Network ont ouvert avec l’État ivoirien un deuxième round de négociations autour de l’attribution de la quatrième licence globale de téléphonie mobile, dont le prix a été fixé à 100 milliards de F CFA (environ 150 millions d’euros). Selon nos informations, Bruno Koné, le ministre de l’Économie numérique et de la Poste, a reçu le 15 février une délégation conduite par Hassan Alsgayer, le vice-ministre libyen des Affaires étrangères, Faisel Gergab, le PDG de LPTIC (holding de GreenN Network), et Stewart Simpson, le directeur juridique de LAP GreenN.

Quelques avancées ont été enregistrées à l’issue de cette rencontre. Les Libyens, conseillés par Wissam Khalaf, du cabinet Strategy&, se sont engagés à respecter la stratégie du gouvernement visant à encourager le rapprochement des petits opérateurs (GreenN, Comium et Café Mobile). De fait, une reprise de certains actifs de son concurrent Comium (employés, abonnés ou réseau) est envisageable.