Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Voir tout le sommaire
Politique

Algérie : Soumia Salhi, militante féministe

Réservé aux abonnés | | Par

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Même à la retraite, Soumia Salhi n’a pas raccroché le tablier. Aucune raison que son engagement syndical, qui remonte au lycée, s’arrête aujourd’hui, à 62 ans. De fait, cette ancienne présidente de la commission des femmes travailleuses de la puissante Union générale des travailleurs algériens (UGTA, affiliée au pouvoir) et de l’Association pour l’émancipation de la femme (AEF) a encore des combats à mener. Elle est ainsi montée au front pour défendre la loi criminalisant les violences faites aux femmes, dont l’adoption définitive par le Sénat a été retardée de longs mois sous la pression des partis islamistes. La militante féministe assiste aussi systématiquement les victimes de harcèlement sexuel au travail, pendant et hors procès.

Lire les autres articles du dossier

«Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte