Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Voir tout le sommaire
Sport

Algérie : Yacine Brahimi, plus qu’un footballeur

Yacine Brahimi évolue au FC Porto, au Portugal.

Yacine Brahimi évolue au FC Porto, au Portugal. © Paulo Duarte / AP / SIPA

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Dans les années 1980, Rabah Madjer était l’ambassadeur du football algérien dans les stades européens. Trois décennies plus tard, c’est Yacine Brahimi, 26 ans, qui prend le relais. Les deux hommes ont un autre point commun : avoir porté les couleurs du FC Porto. Parisien de naissance, de mère kabyle et de père arabe, Yacine Brahimi a évolué en équipe de France espoirs et aurait pu figurer parmi les Bleus qui joueront l’Euro 2016 s’il n’avait opté, en 2013, pour la sélection algérienne, dirigée à l’époque par le Bosnien Vahid Halilhodzic. Signe qu’il est devenu indispensable au club portugais, celui-ci a déjà fixé sa clause libératoire à 50 millions d’euros. Jamais la valeur marchande d’un joueur algérien n’avait atteint un tel prix.

Lire les autres articles du dossier

«Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte