L’Algérie est-elle à la croisée des chemins ? © Montage J.A.

Cet article est issu du dossier

Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes

Voir tout le sommaire
Économie

Algérie : Mahieddine Tahkout, des légumes au transport

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Réservé aux abonnés
Mis à jour le 10 mars 2016 à 17:00

Dans ce dossier

Une flotte de plus de 3 500 bus, une concession automobile qui commercialise de grandes marques internationales, des parts dans une télévision privée et une fortune colossale… En vingt ans, Mahieddine Tahkout est devenu l’un des hommes d’affaires les plus puissants du pays. Ancien marchand de légumes au début des années 1990, importateur de café, il se recycle dans le transport en achetant un bus. Aujourd’hui, il détient une grande partie du transport universitaire. La rumeur le disait associé en affaires avec Ahmed Ouyahia, ex-Premier ministre. Cette intox a contribué à asseoir sa notoriété, déjà entretenue par le fait que son groupe sponsorise de nombreux clubs de football. Ancien cador du Forum des chefs d’entreprise (FCE) dirigé par Ali Haddad, il en a claqué la porte pour rejoindre une organisation patronale rivale, la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA).