Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Voir tout le sommaire
Communication & Médias

Algérie : Djamel Kaouane, publicitaire courtisé

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Quand l’argent du pétrole coulait à flots, l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep) disposait d’un budget annuel de plus de 100 millions de dollars. Bien que cette manne ait fondu de moitié en raison de la crise économique, son patron reste aussi influent que courtisé. Nommé à ce poste en mai 2015, Djamel Kaouane a été rédacteur en chef du journal gouvernemental El Moudjahid et directeur de deux quotidiens du groupe d’Ali Haddad, Le Temps d’Algérie et sa version arabophone. La proximité de ce dernier avec le cercle présidentiel lui a permis de placer ce journaliste au tempérament effacé à la tête de l’organisme qui gère les budgets publicitaires des administrations et des entreprises publiques. À l’heure où les annonceurs se serrent la ceinture pour cause d’austérité, et alors que plusieurs journaux préparent des plans de licenciements massifs, le défi de Kaouane consiste à répartir la publicité davantage en fonction de l’audience des médias que de leur allégeance aux autorités.

Lire les autres articles du dossier

«Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Fermer

Je me connecte