Dossier

Cet article est issu du dossier «Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Voir tout le sommaire
Politique

Algérie : Abdeslam Bouchouareb, ministre « républicain »

De g. à dr. : Abdeslam Bouchouareb, Ramdane Lamamra, Laurent Fabius et Emmanuel Macron.

De g. à dr. : Abdeslam Bouchouareb, Ramdane Lamamra, Laurent Fabius et Emmanuel Macron. © B. Chapiron/MAEDI

Les 50 personnalités les plus influentes ont toutes, sans exception et chacune à son niveau, un rôle à jouer pour conduire l’Algérie sur la première voie.

Les mauvaises langues disent qu’Abdeslam Bouchouareb, 63 ans, a tellement de poids dans le gouvernement qu’il fait de l’ombre au Premier ministre. Lui explique qu’il est un ministre républicain et qu’il fait le job qu’on lui demande de faire. Avant de mettre un pied en politique, il a frayé avec succès dans le monde des affaires. Son entreprise de fabrication et de distribution de chips et de purée devient prospère. Ministre de l’Industrie en 1996, deux fois député du Rassemblement national démocratique (RND), le parti de son ami Ahmed Ouyahia, il consacre son temps à la vie parlementaire. En 2014, cet ami intime de Saïd Bouteflika, l’influent conseiller du chef de l’État, prend la tête de l’équipe de communication du président candidat et hérite dans la foulée de la réélection de ce dernier du ministère de l’Industrie et des Mines, l’un des portefeuilles les plus stratégiques du gouvernement. Un tremplin pour la chefferie du gouvernement ? Qui sait…

Lire les autres articles du dossier

«Algérie : le classement des 50 personnalités les plus influentes»

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte